Permiscoderoute.fr vous informe sur les dernières nouvelles du code de la route !

Une augmentation des prix des péages a été appliquée au 1er février 2018. L'augmentation est comprise entre 1 et 2% sur les grands réseaux tels que Sanef, Vinci, APRR.
Sur les réseaux secondaires, cette augmentation se situe entre 3 et 4%.
Les péages ont connu une augmentation régulière du prix sur une période de 10 ans, portant cette hausse à + ou - 20%.

Cette augmentation est due à un rattrapage suite au gel du prix des autoroutes de 2015. L'Arafer (l'autorité de régulation des activités ferroviaires et routières), estime que ces augmentations dureront encore 20 ans.

A partir du 1er juillet, la vitesse maximale sur les routes secondaires à double sens et sans séparateur central sera diminuée passant de 90 à 80 km/h.
Cependant, une exception à cette loi existe: les routes de 2 fois 2 voies et sans séparateur central resteront elles limitées à 90 km/h.

Quoi qu'il en soit, un rendez-vous permettant d'évaluer les effets de la mesure a été pris pour le 1er juillet 2020.
Selon le ministère, cette mesure pourrait sauver chaque jour une vie, soit entre 350 et 400 vies chaque année.

Plus d'informations sur le site du gouvernement.

Cette nouvelle mesure a été annoncée par le gouvernement dans le cadre d'une réforme de du permis de conduire.
Ainsi, toute personne apprenant le permis de conduire et ayant au moins 18 ans pourra bénéficier sans conditions de 500 euros d'aide pour passer son permis de conduire.

Peut-être que cela sera l'occasion de vous lancer dans l'apprentissage du code de la route?

Tout d'abord, En cas d'utilisation de votre téléphone mobile en conduisant, vous pourriez désormais perdre votre permis de conduire. Les forces de l’ordre pourront le retenir dans le cas où ils doivent vous arrêtent pour avoir commis une infraction dite susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle d'autrui alors que vous étiez en train de tenir votre téléphone mobile en main. L'oubli de clignotant est un exemple d'infraction au code de la route susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle d'autrui.

Enfin, il faut savoir que le fait de téléphoner tout en conduisant multiplie par 5 les risques d'accident. De même qu'envoyer un SMS multiplie le risque d'accident par 23. Pourtant, les actes de verbalisations liés à l'usage du téléphone au volant ont augmentés de 17% pour l'année 2017.
De plus, il ne faut savoir qu'une conversation téléphonique au volant est responsable d'un accident corporel sur 10.

Finalement, pour illustrer ces dangers voici une petite vidéo qui nous fera certainement réfléchir aux conséquences encourues par ce risque:

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour être chargé. Pour plus de détails, s'il vous plaît voir notre Politique de confidentialité et protection de la vie privée et des données personnelles sur Internet.
J'accepte


Depuis près de 3 ans, le taux de mortalité ne faisait qu'augmenter sur les routes, cependant, ce taux de mortalité a enfin diminué en 2017. La baisse la plus significative du taux de mortalité sur les routes est apparue durant décembre.

Tout d'abord, voici un petit extrait du nombre de morts sur les routes par année:

  • 1972-->16545
  • 2012-->3645
  • 2013-->3268
  • 2014-->3384
  • 2015-->3464
  • 2016-->3477
  • 2017-->3456
  • Enfin, comme vous pourrez le voir en comparant avec les chiffres de 1972, il est certain que les réformes du code de la route ont grandement diminué le nombre de personnes décédées sur nos routes !
    En 2002 on dénombrait plus de 7000 personnes mortes sur nos routes ! Et oui, le code de la route a bien évolué et continue encore son évolution pour obtenir plus de sécurité sur nos routes.

    Les chiffres présentés sont les chiffres de l'ONISR.

    Finalement, pour avoir plus d'informations à ce sujet, rendez-vous directement sur le site de la sécurité routière: http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere .

    En effet, ils ont parfois eux aussi des avis qui divergent !
    "C’est Philippe qui voulait cette mesure", aurait assuré un proche. "Beaucoup lui ont conseillé de l’appliquer de manière plus fine, plutôt que de le faire de manière uniforme", aurait déclaré cette source au quotidien Le Monde.

    Cette nouvelle mesure du code de la route n'étant pas très populaire, rien n'est encore joué!